Salima, Chef de secteur

 

Son parcours

Cela fait un an très exactement que je suis chez Cofel. Après 2 ans de prépa et une école de commerce, j’ai acquis une première expérience en grande distribution alimentaire en alternance avant de décrocher mon premier CDI.

 

Ses missions

En tant que chef de secteur, je fais le lien entre le Groupe et nos clients distributeurs. Avec mes collègues, nous sommes les garants de la bonne application de la politique commerciale de Cofel auprès des clients. Nous sommes également un relais d’informations, que ce soit pour informer des opérations commerciales ou du déménagement du siège social par exemple. Nous avons aussi un volet gestion de la relation client et un côté commercial pur, dans le sens où nous développons le business et prenons les commandes.

Mon planning suit une logique organisée : le lundi est une journée plutôt administrative, consacrée à la gestion des services après ventes litigieux, à la rédaction des rapports d’activité transmis par la suite au directeur régional, à l’établissement du planning…

Le reste de la semaine, je suis en tournée sur le terrain, avec une moyenne de 5 visites en magasins par jour.

 

Les compétences et qualités pour le poste de Salima

Les qualités pour ce poste sont à mon sens d’avoir un très bon relationnel : c’est le socle pour pouvoir exercer ce métier. Il ne faut pas avoir peur ou être timide face au contact client, car une grande partie du temps est passée en magasin. Qui dit relationnel dit capacité d’écoute, et dans notre secteur tout particulièrement car notre marché est assez peu médiatisé.

Deux autres compétences essentielles au métier sont la capacité à s’organiser et à mener à bien une transaction commerciale.

 

Ses principales satisfactions métier

Ce qui me plait avant tout dans mon métier, c’est le contact client. Par ailleurs, c’est un métier à objectifs, ce qui challenge au quotidien : le fait de pouvoir se surpasser est très stimulant !

La clé d’entrée au départ étant surtout le côté commercial, ce que j’ai découvert en entrant dans l’univers de la literie m’a beaucoup plu : le produit en lui même est très agréable à travailler, ce qui est valorisant. De plus, c’est un secteur traditionnel qui a encore plein de choses à nous faire découvrir.

Ce qui m’a le plus agréablement surprise en arrivant c’est que les gens se rendent très disponibles pour les nouveaux : ils nous aident vraiment, nous épaulent et ne mettent pas de distance. C’est un vrai plus.

En résumé, être chef de secteur chez Cofel est une expérience riche en apprentissages.